La bosse des maths

maths-stimulation.jpg

Allons enfants de l'ânerie mathématique, le jour de gloire est arrivé ! Des chercheurs d'Oxford auraient démontré qu'en stimulant une certaine zone cérébrale, il serait possible d'améliorer les compétences en maths. O saisons, o chateaux ! Mais alors nous serions tous au départ égaux au niveau du cosinus, et les différences entre nous qui ont fait que pendant des années nous avions 1 alors que d'autres avaient 18 à leurs exos ne seraient du qu'à l'absence de mobilisation de cette zone cervicale.

Fini le calvaire des littéraires parqués comme des zombies dans des classes pour incompétents de la calculette, définitivement mis à bas ce mythe de la bosse des maths que la phrénologie avait contribué à rendre populaire dans nos discours au quotidien. Allez imaginons la scène un instant : des centaines de scientifiques lâchés dans toutes les écoles du monde venant placer sur le crâne de nos chères petites têtes blondes des casques stimulateurs pour que les chérubiens deviennent à coup sur des forts en thème et fassent tous maths sup, maths spé et deviennent ingénieurs, pilotes ou pourquoi résolvent le seizième problème de Hilbert.

Bah alors les profs de maths on fait moins les malins. Hein, quand vous choisissiez justement les encombrés de l'algèbre et les maladroits de la géométrie pour aller au tableau. Bientôt, vous ne servirez plus à rien.  

Ajouter un commentaire