L'accroche-nez

nez.jpg

Le nez est le talon d'achille du visage. Voilà une sentence que n'aurait renié ni le poète, ni Homère, ni Cyrano. La cheville en petit bois qui peut faire que le meuble se grippe et s'affaisse. La termite de trop qui finit de plier les arcs de soutainement. Depuis que la beauté est devenue une nécessité, il est encore plus visible qu'avant.
Le scorfuleux, le taraudé par les points noirs, la preuve irréfutable de l'alcoolisme de son propriétaire est un objet de gêne moderne après avoir été un objet de désignation singulière et de surnom. On peut donc en défaire les imperfections et lui redonner 2 traits sine qua non :

- la lississitude
- la limite de proportions

Ni courbe, ni en bosse ( pas de ski dessus), ni long. Petit, bien dans le cadre, c'est celui que l'on veut et que les affinements que se sont offertes certaines chanteuses suffisent à justifier comme argument d'autorité.

Ajouter un commentaire